TRINORDIOL, Comprimé enrobé , Boîte de 21

31.5 DH

Lévonorgestrel | Ethinylestradiol

MAPHAR

Contraceptif, estroprogestatif

G03AB03

Systeme genito urinaire et hormones sexuelles Hormones sexuelles et modulateurs de la fonction genitale Contraceptifs hormonaux a usage systemique Progestatifs et estrogenes pour administration sequentielle

Indications

Contraception hormonale orale.

Contre Indications

Les contraceptifs oraux de type combiné (COC) ne doivent pas être utilisés dans les conditions suivantes.
En cas d'apparition d'une des affections suivantes pour la première fois pendant la prise d'un contraceptif oral de type combiné, l'utilisation de contraceptifs oraux doit cesser immédiatement.
• thrombose veineuse ou antécédent de thrombose veineuse (thrombose veineuse profonde, embolie pulmonaire) ; • thrombose artérielle ou antécédent de thrombose artérielle (notamment infarctus du myocarde) ou signes précurseurs de thrombose (par exemple, angor et accident ischémique transitoire) ; • accident vasculaire cérébral (AVC) ou antécédents d'AVC ; • prédisposition héréditaire ou acquise à la thrombose veineuse ou artérielle, comme une résistance à la protéine C activée, un déficit en antithrombine III, un déficit en protéine C, un déficit en protéine S, une hyperhomocystéinémie et des anticorps antiphospholipides (anticorps anticardiolipine, anticoagulant lupique) ; • présence d'un facteur de risque sévère ou de plusieurs facteurs de risque de thrombose artérielle (voir aussi rubrique Mises en garde et précautions d'emploi) : o Valvulopathie, troubles du rythme thrombogènes, o diabète compliqué par une micro ou macro-angiopathie, o hypertension artérielle sévère, o dyslipoprotéinémie sévère ; • pancréatite ou antécédents de pancréatite associée à une hypertriglycéridémie sévère ; • affection hépatique sévère ou antécédent d'affection hépatique sévère, en l'absence de normalisation des tests fonctionnels hépatiques ; • tumeur hépatique (bénigne ou maligne) évolutive ou ancienne; • tumeur maligne hormono-dépendante connue ou suspectée (par exemple, tumeurs des organes génitaux ou du sein); • saignements vaginaux non diagnostiqués ; • antécédent de migraines accompagnées de signes neurologiques focalisés ; • hypersensibilité aux substances actives ou à l'un des excipients de TRINORDIOL, comprimé enrobé.
• TRINORDIOL, comprimé enrobé est contre-indiqué en association avec le millepertuis (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

Interactions medicamenteuse

Principe actif Type Effet Détail
Inducteurs enzymatiques Précaution d'emploi Avec le lévonorgestrel utilisé dans l’indication contraception d’urgence, diminution importante des concentrations plasmatiques de lévonorgestrel, avec risque d’inefficacité. En cas de prise d’un médicament inducteur dans les 4 dernières semaines, l’utilisation d’une contraception d’urgence non hormonale (DIU au cuivre) devrait s’envisager. Si ce n’est pas possible, le doublement de la dose de lévonorgestrel est une autre option.
Dasabuvir CONTRE-INDICATION Augmentation de l’hépatotoxicité.
Etoricoxib A prendre en compte Augmentation des concentrations d’éthinylestradiol par l’étoricoxib.
Glécaprévir + pibrentasvir CONTRE-INDICATION Augmentation de l’hépatotoxicité avec la bithérapie.
Ombitasvir + paritaprévir CONTRE-INDICATION Augmentation de l’hépatotoxicité.

Toutes les formes

Du moins cher
Type du Produit
TRINORDIOL
Présentation
Boîte de 21, Comprimé enrobé
Dosage
Prix
31.5 DHS