DAILY Gé, Comprimé enrobé 0,05mg/0,03mg et 0,075mg/0,04mg et 0,125mg/0,03mg, 3*(Boîte de 6 roses, 5 blancs, 10 jaunes)

54.6 DH

Lévonorgestrel | Ethinylestradiol

MAPHAR

Progestatifs et estrogènes

G03AB03

Systeme genito urinaire et hormones sexuelles Hormones sexuelles et modulateurs de la fonction genitale Contraceptifs hormonaux a usage systemique Progestatifs et estrogenes pour administration sequentielle

Indications

Contraception orale.

Contre Indications

CONTRE-INDIQUE : - Accidents thrombo-emboliques ou antécédents thrombo-emboliques artériels (en particulier infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral).
- Accidents thrombo-emboliques ou antécédents thrombo-emboliques veineux (phlébite, embolie pulmonaire) avec ou sans facteur déclenchant.
- Affections cardiovasculaires : hypertension artérielle, coronaropathies, valvulopathies, troubles du rythme thrombogènes.
- Pathologie oculaire d'origine vasculaire.
- Diabète compliqué de micro ou de macro-angiopathie.
- Tumeurs malignes du sein et de l'utérus.
- Affections hépatiques sévères ou récentes.
- Tumeurs hypophysaires.
- Hémorragies génitales non diagnostiquées.
- Connectivites.
- Porphyries.
- Ritonavir, nelfinavir, éfavirenz, névirapine, le lopinavir, le bosentan, le millepertuis (voie orale) (inducteur enzymatique) (voir interactions).
En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
En raison de la présence de saccharose, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase.
DECONSEILLE : - Tabagisme.
- Affections métaboliques : diabète non compliqué, hyperlipidémies (hypertriglycéridémie, hypercholestérolémie).
- Obésité (indice de masse corporelle : poids/taille² > = 30 kg/m²).
- Otosclérose.
- Tumeurs bénignes du sein et dystrophies utérines (hyperplasie, fibrome).
- Hyperprolactinémie avec ou sans galactorrhée.
- Insuffisance rénale.
- Cholestase récurrente ou prurit récidivant lors d'une grossesse antérieure.
- Herpès gestationis.
- Association avec les inducteurs enzymatiques [anticonvulsivants (phénobarbital, phénytoïne, primidone, carbamazépine), rifabutine, rifampicine, griséofulvine] ; le modafinil ; le topiramate (voir interactions).
- Allaitement : en cas d'allaitement, l'utilisation de ce médicament est déconseillée en raison du passage des estroprogestatifs dans le lait maternel.
Si la femme désire allaiter, un autre moyen de contraception doit être proposé.
- Grossesse : ce médicament n'est pas indiqué pendant la grossesse.
En clinique, à la différence du diéthylstilbestrol, les résultats de nombreuses études épidémiologiques permettent d'écarter, à ce jour, un risque malformatif des estrogènes seuls ou en association, en début de grossesse.
Par ailleurs, les risques portant sur la différenciation sexuelle du foetus (en particulier féminin), risques décrits avec d'anciens progestatifs très androgénomimétiques, n'ont pas lieu d'être extrapolés aux progestatifs récents comme celui présenté dans cette spécialité, nettement moins, voire pas du tout, androgénomimétiques.
En conséquence, la découverte d'une grossesse sous estroprogestatifs n'en justifie pas l'interruption.

Interactions medicamenteuse

Principe actif Type Effet Détail
Inducteurs enzymatiques Précaution d'emploi Avec le lévonorgestrel utilisé dans l’indication contraception d’urgence, diminution importante des concentrations plasmatiques de lévonorgestrel, avec risque d’inefficacité. En cas de prise d’un médicament inducteur dans les 4 dernières semaines, l’utilisation d’une contraception d’urgence non hormonale (DIU au cuivre) devrait s’envisager. Si ce n’est pas possible, le doublement de la dose de lévonorgestrel est une autre option.
Dasabuvir CONTRE-INDICATION Augmentation de l’hépatotoxicité.
Etoricoxib A prendre en compte Augmentation des concentrations d’éthinylestradiol par l’étoricoxib.
Glécaprévir + pibrentasvir CONTRE-INDICATION Augmentation de l’hépatotoxicité avec la bithérapie.
Ombitasvir + paritaprévir CONTRE-INDICATION Augmentation de l’hépatotoxicité.

Toutes les formes

Du moins cher
Type du Produit
DAILY Gé
Présentation
Boîte de 6 roses, 5 blancs, 10 jaunes, Comprimé enrobé
Dosage
0,05 MG /0,03 MG et 0,075 MG/0,04 MG et 0,125 MG /0,03 MG
Prix
21.4 DHS


Type du Produit
DAILY Gé
Présentation
3*(Boîte de 6 roses, 5 blancs, 10 jaunes), Comprimé enrobé
Dosage
0,05mg/0,03mg et 0,075mg/0,04mg et 0,125mg/0,03mg
Prix
54.6 DHS