MACROCID, Comprimé 500 mg, Boîte de 20

82.9 DH

Générique

Erythromycine

PHARMA5

Antibiotique de la famille des macrolides

J01FA01

Antiinfectieux generaux a usage systemique Antibacteriens a usage systemique Macrolides, lincosamides et streptogramines Macrolides

Indications

  Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'érythromycine.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections sévères dues aux germes définis comme sensibles : • Angines documentées à streptocoque A bêta-hémolytique, en alternative au traitement par bêta-lactamines, particulièrement lorsque celui-ci ne peut être utilisé.
• Sinusites aiguës.
Compte tenu du profil microbiologique de ces infections, les macrolides sont indiqués lorsqu'un traitement par une bêta-lactamine est impossible.
• Surinfections des bronchites aiguës.
• Exacerbations des bronchites chroniques.
• Pneumopathies communautaires chez des sujets : o sans facteurs de risque, o sans signes de gravité clinique, o en l'absence d'éléments cliniques évocateurs d'une étiologie pneumococcique.
En cas de suspicion de pneumopathie atypique, les macrolides sont indiqués quels que soient la gravité et le terrain.
• Infections cutanées bénignes : impétigo, impétiginisation des dermatoses, ecthyma, dermo-hypodermite infectieuse (en particulier, érysipèle), érythrasma, acné inflammatoire mineure à modérée et composante inflammatoire des acnés mixtes, en alternative au traitement par les cyclines, lorsque celles-ci ne peuvent être utilisées.
• Infections stomatologiques.
• Infections génitales non gonococciques.
• Chimioprophylaxie des rechutes du RAA en cas d'allergie aux bêta-lactamines.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
 

Contre Indications

  Ce médicament ne DOIT PAS JAMAIS ETRE UTILISE dans les situations suivantes : - allergie à l'érythromycine, - en association avec : - le bépridil - le cisapride - les alcaloïdes de l'ergot de seigle vasoconstricteurs - la methylergometrine - la mizolastine - le pimozide - le sertindole - la simvastatine (voir Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions)   Ce médicament est GENERALEMENT DECONSEILLE en association avec : - l'alfuzosine - les alcaloïdes de l'ergot de seigle dopaminergiques - la buspirone - la carbamazépine - la ciclosporine - la colchicine - le disopyramide - l'ebastine - l'halofantrine, - la lumefantrine - le tacrolimus - la théophylline - la toltérodine - le triazolam   (voir Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions)  

Interactions medicamenteuse

Principe actif Type Effet Détail
Afatinib Précaution d'emploi Augmentation des concentrations plasmatique d’afatinib par augmentation de son absorption par l'érythromycine. Il est recommandé d’administrer l'érythromycine le plus à distance possible de l’afatinib, en respectant de préférence un intervalle de 6 heures ou de 12 heures par rapport à la prise d’afatinib.
Alfentanil Précaution d'emploi Augmentation de l'effet dépresseur respiratoire de l'analgésique opiacé par diminution de son métabolisme hépatique. Adapter la posologie de l'alfentanil en cas de traitement par l'érythromycine.
Atorvastatine Précaution d'emploi Risque majoré d'effets indésirables (concentration-dépendants) à type de rhabdomyolyse, par diminution du métabolisme hépatique de l'hypocholesterolémiant. Utiliser des doses plus faibles d'hypocholestérolémiant. Si l'objectif thérapeutique n'est pas atteint, utiliser une autre statine non concernée par ce type d'interaction.
Buspirone Association DECONSEILLEE Augmentation des concentrations plasmatiques de la buspirone par diminution de son métabolisme hépatique, avec majoration importante de la sédation.
Carbamazépine Association DECONSEILLEE Augmentation des concentrations plasmatiques de carbamazépine, avec signes de surdosage, par inhibition de son métabolisme hépatique.
Digoxine Précaution d'emploi Augmentation de la digoxinémie par augmentation de son absorption. Surveillance clinique et éventuellement de la digoxinémie pendant le traitement par l'érythromycine et après son arrêt.
Ebastine Association DECONSEILLEE Risque majoré de troubles du rythme ventriculaire chez les sujets prédisposés (syndrome du QT long congénital).
Fidaxomicine Association DECONSEILLEE Augmentation des concentrations plasmatiques de la fidaxomicine.
Glibenclamide Précaution d'emploi Risque d'hypoglycémie par augmentation de l’absorption et des concentrations plasmatiques de l’antidiabétique. Prévenir le patient, renforcer l'autosurveillance glycémique et adapter éventuellement la posologie du sulfamide hypoglycémiant pendant le traitement par l’érythromycine.
Glimépiride Précaution d'emploi Risque d'hypoglycémie par augmentation de l’absorption et des concentrations plasmatiques de l’antidiabétique. Prévenir le patient, renforcer l'autosurveillance glycémique et adapter éventuellement la posologie du sulfamide hypoglycémiant pendant le traitement par l’érythromycine.
Immunosuppresseurs Association DECONSEILLEE Augmentation très importante des concentrations sanguines de l'immunosuppresseur par inhibition de son métabolisme hépatique. En cas d’association, contrôle strict de la fonction rénale, dosage des concentrations sanguines de l'immunosuppresseur et adaptation éventuelle de la posologie.
Nintédanib Précaution d'emploi Augmentation des concentrations plasmatiques du nintédanib par augmentation de son absorption par l'érythromycine. Surveillance clinique pendant l’association.
Pravastatine Précaution d'emploi Avec l'érythromycine utilisée par voie orale : augmentation de la concentration plasmatique de la pravastatine par l' érythromycine. Surveillance clinique et biologique pendant le traitement par l'antibiotique.
Théophylline (et, par extrapolation, aminophylline) Association DECONSEILLEE Surdosage en théophylline par diminution de son élimination hépatique, plus particulièrement à risque chez l'enfant.
Venlafaxine A prendre en compte Augmentation des concentrations de venlafaxine avec risque de surdosage.
Vérapamil Précaution d'emploi Bradycardie et/ou troubles de la conduction auriculo-ventriculaire, par diminution du métabolisme hépatique du vérapamil par l'érythromycine. Surveillance clinique et ECG ; s'il y a lieu, adaptation de la posologie du vérapamil pendant le traitement par l'érythromycine et après son arrêt.

Toutes les formes

Du moins cher
Type du Produit
MACROCID
Présentation
Boîte de 20, Comprimé
Dosage
500 mg
Prix
82.9 DHS