IMIGRAN, Comprimé 50 MG, Boîte de 2

130.9 DH

Princeps

Sumatriptan

GSK MAROC

Antimigraineux

N02CC01

Systeme nerveux Analgesiques Antimigraineux Agonistes selectifs des recepteurs 5ht1

Indications

Le sumatriptan est indiqué dans le traitement de la crise de migraine, avec ou sans aura.

Contre Indications

CONTRE-INDIQUE :- Hypersensibilité à l'un des constituants.
(Se reporter aussi au paragraphe mises en garde et précautions d'emploi en ce qui concerne l'utilisation chez les patients ayant une hypersensibilité connue aux sulfamides).
- Le sumatriptan ne doit pas être donné aux patients ayant des antécédents d'infarctus du myocarde ou une pathologie cardiaque ischémique, un vasospasme coronarien (Angor de Prinzmetal), une pathologie vasculaire périphérique ou aux patients présentant des symptômes de pathologie cardiaque ischémique ou des signes compatibles avec une pathologie cardiaque ischémique.
- Le sumatriptan ne doit pas être administré aux patients présentant des antécédents d'accident vasculaire cérébral (AVC) ou d'accident ischémique transitoire (AIT).
- Le sumatriptan ne doit pas être administré aux patients ayant une insuffisance hépatique sévère.
- L'utilisation du sumatriptan est contre-indiquée chez les patients ayant une hypertension modérée ou sévère et chez les patients ayant une hypertension légère non contrôlée.
- L'association du sumatriptan avec l'ergotamine ou les dérivés de l'ergotamine (y compris le méthysergide) est contre-indiquée (voir rubrique interactions).
- L'association du sumatriptan avec les inhibiteurs de la mono-amine-oxydase (IMAO) est contre-indiquée.
Le sumatriptan ne doit pas être utilisé dans les 2 semaines suivant l'arrêt d'un traitement par les inhibiteurs de la mono-amine-oxydase.
DECONSEILLE :- Enfant (de moins de 12 ans) : l'utilisation de sumatriptan n'est pas recommandée chez les enfants de moins de 12 ans car la sécurité et l'efficacité du sumatriptan par voie orale n'ont pas été évaluées chez les enfants de moins de 12 ans.
- Adolescents (de 12 à 17 ans) : l'utilisation du sumatriptan par voie orale n'est pas recommandée chez les adolescents âgés de 12 à 17 ans car l'efficacité du sumatriptan par voie orale n'a pas été démontrée chez les adolescents âgés de 12 à 17 ans dans les études réalisées.
- Patient âgé (de plus de 65 ans) : il n'existe pas de données concernant l'utilisation du sumatriptan chez les patients de plus de 65 ans.
La cinétique chez les patients âgés n'a pas été suffisamment étudiée.
C'est pourquoi, l'utilisation du sumatriptan n'est pas recommandée tant que des données complémentaires ne seront pas disponibles.
- Grossesse : des données d'après commercialisation, provenant de l'utilisation du sumatriptan au cours du premier trimestre de la grossesse chez plus de 1000 femmes, sont disponibles.
Bien que ces données soient insuffisantes pour tirer des conclusions définitives, elles ne montrent pas une augmentation du risque tératogène.
L'expérience de l'utilisation du sumatriptan au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse est limitée.
Les études chez l'animal n'indiquent pas d'effets tératogènes directs ou des effets nuisibles sur le développement péri et post-natal.
Toutefois, la viabilité embryofoetale peut être altérée chez le lapin.
En conséquence, l'administration de sumatriptan ne doit être envisagée que si le bénéfice attendu pour la mère est supérieur aux risques possibles pour le foetus.
- Allaitement : il a été démontré qu'après administration sous-cutanée le sumatriptan est excrété dans le lait maternel.
L'exposition du nourrisson peut être minimisée en évitant l'alimentation au lait maternel dans les 12 heures suivant le traitement.
Le lait collecté pendant cette période doit être éliminé.
- L'administration concomitante d'un triptan/agoniste 5-HT1 avec le sumatriptan n'est pas recommandée.

Toutes les formes

Du moins cher
Type du Produit
IMIGRAN
Présentation
Boîte de 2, Comprimé
Dosage
50 MG
Prix
130.9 DHS